fbpx

Hélène Lauzon

Hélène Lauzon

Hélène Lauzon a été nommée présidente du Conseil Patronal de l’Environnement du Québec (CPEQ) en mai 2008. Le CPEQ constitue le porte-parole des entreprises du Québec dans le domaine de l’environnement et du développement durable. Elle a pratiqué le droit de l’environnement chez Lavery, une importante firme d’avocats de Montréal, comme associée pendant plus de 20 ans.

Hélène Lauzon possède un baccalauréat en droit et une maîtrise en urbanisme. Elle est actuellement membre de plusieurs groupes de travail nationaux et provinciaux et fait valoir les préoccupations et contributions des entreprises du Québec dans les domaines de l’environnement et du développement durable.

Madame Lauzon siège au sein de divers conseils d’administration. Elle a également été co-présidente du Comité-conseil sur les changements climatiques des divers ministres provinciaux de 2012 à 2018. Elle a co-présidé en 2016 et 2017 le comité d’experts, mandaté par le ministre des Ressources naturelles du Canada, chargé d’émettre des recommandations sur la modernisation de la Loi sur l’Office national de l’Énergie (ONÉ). Elle a également été nommée, en décembre 2017, au Comité conseil du ministère de l’Économie, des Sciences et de l’Innovation (MÉSI) sur la croissance verte et les technologies propres. Elle a été nommée en 2019, membre du Conseil consultatif sur le développement durable du Ministre d’Environnement et Changement climatique Canada. Depuis 2019, elle est membre du Groupe consultatif canadien sur l’environnement (GCCE) du ministre de l’Environnement et des Changements climatiques pour l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne. Depuis 2021, elle est membre du Forum d’action sur l’eau du ministre de l’Environnement et de la lutte contre les changements climatiques (MELCC).

Calendrier des activités
Chargement… Chargement…

Politique en regard de la présence aux activités de formation

  • Attendu que l’APDEQ remet une attestation de participation au terme de chacun des cours qu’elle diffuse;
  • Attendu que cette attestation confirme la participation à un nombre d’heures de formation spécifique;
  • Attendu que la présence du participant est attendue et obligatoire pour toute la durée de la formation (activité synchrone);
  • Attendu qu’aucun visionnement de l’activité en différé ne sera autorisé;
  • Attendu que chaque formation procure un nombre de points en vue de l’obtention de la certification au titre de Développeur Économique;

Une attestation de participation sera décernée au participant, dans la mesure où le taux d’absentéisme n’excède pas 20 % des heures prévues à la formation.