fbpx

Détails de l'événement


Congrès annuel 2022, en présentiel

MARKETING TERRITORIAL

« L’ADN » local au service du développement économique

L’APDEQ, en collaboration avec Saint-Hyacinthe Technopole, convie ses membres et partenaires à son 62e congrès annuel, les 19, 20 et 21 octobre prochains, au Centre de congrès de Saint-Hyacinthe.

Au delà de l'image de marque

L'identité locale comme vecteur du développement économique

Le marketing territorial, c’est l’art de positionner un village, une ville ou une région sur le vaste marché national et mondial. Plusieurs communautés croient, à tort, que cela se limite au développement d’une image de marque. Plus que cela, il s’agit d’accroître le développement économique d’un territoire en se basant sur son caractère unique et identitaire.

Autant de dimensions que les différentes conférences et ateliers aborderont, en plus de celles liées aux bonnes pratiques en développement économique qui nous aideront à mieux intervenir dans nos milieux.

0 +
activités
0 +
conférenciers

Programmation préliminaire

3 jours de conférences et d’activités pertinentes en lien avec le thème, où vous pourrez développer vos compétences et réseauter avec vos pairs en présentiel. La programmation sera complétée et bonifiée au cours des semaines à venir!

Formation

Salle Maskoutaine 1

Énergir et Hydro-Québec: Des solutions pour supporter les collectivités dans leurs projets de développement durable

Le marketing territorial peut être abordé de bien des manières, et c’est la raison pour laquelle l’exemple de St-Hyacinthe mérite d’être revisité pour bien comprendre la démarche et la vision de cette municipalité qui est aujourd’hui une référence avec son usine de biométhanisation, mais surtout qui a réussi à mobiliser sa communauté autour d’une vision avant-gardiste.

Accompagnés par les deux acteurs majeurs de l’énergie au Québec, Hydro Québec et Énergir vous allez prendre le temps de mieux appréhender des exemples comme St-Hyacinthe, qui sont à la fois l’avenir du Québec, mais aussi un incontournable pour les projets stratégiques de développement de demain.

L’efficacité énergétique est de plus en plus au cœur du travail des développeurs économiques et elle fait partie des nouveaux paradigmes du développement territorial. Comprendre, adopter, utiliser les réseaux existants pour travailler en partenariat et ainsi faire la différence dans votre territoire, c’est ce qui vous est proposé comme première activité du Congrès 2022, où la synergie entre vous et ces deux entreprises majeures du Québec sera le maître mot.

Dîner-causerie

Salle Maskoutaine 1

Perspectives politico-économiques nationales et internationales et impacts sur le développement économique au Québec et au Canada

Un nouveau contexte politique se dessine au niveau national et international : élections québécoises, nouveau chef de l’opposition officielle à Ottawa, élections de mi-mandat aux États-Unis, situation géopolitique en Europe, etc. Le point sur l’évolution de « l’ordre politico-économique » de même que les défis et opportunités qu’il pourrait amener pour les entreprises québécoises, les échanges commerciaux et les développeurs économiques.

Début
du congrès

13 h 15

Présentation de bienvenue

Joël Bourque
Président de l’APDEQ
Bernard Forget
Président de Saint-Hyacinthe Technopole

Conférence d’ouverture

13 h 30

Marketing territorial : trouver son ADN local

Le succès d’une démarche de marketing territorial va bien au-delà de la création d’un slogan et d’une image graphique. Il est basé sur le dégagement d’un consensus local autour d’une identité territoriale forte. Découvrez les différentes facettes d’une telle opération et comment bien identifier les forces et le potentiel qui peuvent se transposer en « marque » pour une communauté.

Conférence

14 h 15

Pouvoir d’attraction des communautés: les nouvelles pratiques et tendances

Les stratégies d’une opération de marketing territorial visent à appuyer le développement économique d’une communauté en valorisant ses forces distinctives. Mais quelles sont les meilleures pratiques qui permettent de rendre un milieu plus attractif aux regards, notamment, de sa population, des visiteurs, des investisseurs et des entreprises? Comment passer de la stratégie « marketing » à l’action?   

Visite commentée
(au choix)

15 h 30

Saint-Hyacinthe : premier pôle d’innovation agroalimentaire au Québec

La grande région de Saint-Hyacinthe est reconnue pour la force de ses activités liées à l’agroalimentaire. Depuis plusieurs années déjà, elle appui son positionnement « marketing » et sa stratégie d’attraction d’investissements et d’entreprise sur son statut de Technopole agroalimentaire et sur le vaste écosystème d’innovation mis en place autour de cette filière. Profitez d’une tournée commentée de son parc technologique dédiée aux secteurs alimentaire et vétérinaire, suivi de la visite d’une des nombreuses institutions qui lui ont permis de devenir le premier pôle d’innovation agroalimentaire au Québec.  

Choix de visite

Cintech agroalimentaire est un centre collégial de transfert technologique qui a pour mission de fournir un soutien professionnel à l’innovation aux entreprises en agroalimentaire, de la conception à la commercialisation de leurs produits. Avec son équipe de chercheurs, ses laboratoires et ses équipements à la fine pointe de la technologie, il réalise de nombreux mandats pour l’industrie, notamment en matière de recherche et développement, de sécurité alimentaire, de valorisation des sous-produits et de marketing sensoriel.

La Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal est la seule école vétérinaire francophone des Amériques. Elle est reconnue mondialement, notamment dans les secteurs de la reproduction animale, des maladies infectieuses, ainsi qu’en ce qui concerne l’innocuité, la salubrité et la sécurité sanitaire des aliments. Son Centre hospitalier universitaire vétérinaire est le plus important du genre au pays.

Le Centre de Recherche et de Développement de Saint-Hyacinthe est le plus grand centre de recherche et développement sur les aliments transformés au pays. Relevant d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, il est voué à la recherche et à la mise au point de méthodes de préservation des aliments et de maintien de leur qualité, ainsi qu’à la transformation sûre et efficace des aliments. Son programme industriel offre des unités d’incubation et des usines pilotes mises à la disposition des entreprises.

La Ville de Saint-Hyacinthe est l’une des premières villes d’Amérique du Nord à produire du biogaz à partir des résidus organiques des entreprises agroalimentaires de la région. Son complexe de biométhanisation traite les matières organiques des citoyens de 23 municipalités et celles provenant d’entreprises agroalimentaires de la région. Il demeure,  à ce jour, le plus important au Canada et le 5e au monde. Le gaz qui y est produit sert entre autres à alimenter les véhicules et édifices municipaux et est réinjecté dans le réseau de distribution d’Énergir.

Activité sociale

17 h 30
Soirée retrouvailles des membres
Resto-pub Le Picoleur
3755, rue Picard, Saint-Hyacinthe
6 h 30 à 8 h

Salle Maskoutaine 1

Déjeuner

Bonnes pratiques

8 h 30

Salle Maskoutaine 1

Financer autrement pour favoriser la croissance

L’accompagnement en matière de financement est primordial. Un certain nombre de solutions alternatives aux sources de financement traditionnelles ont permis la diversification de l’offre aux entreprises. Quels sont les différents acteurs du financement et comment faire le bon choix entre les différentes options (institutions financières, capital de risque, financement participatif, etc.). Un coup d’œil sur les différentes avenues permettant de financer « autrement » la croissance des entreprises.

Atelier
(au choix)

10 h
Atelier 1

Salle Notre-Dame

Prospection d’IDE et promotion des exportations

Les représentations économiques internationales : comment bien les utiliser

Les représentations économiques canadiennes et québécoises à l’international constituent un puissant outil en matière de prospection des investissements directs étrangers pour les communautés et d’aide à l’exportation pour les entreprises. Ceux-ci sont toutefois bien peu utilisés par les organisations locales de développement économique. Discussions sur les avenues pour bien profiter de ce puissant réseau, positionner nos communautés auprès des agents internationaux et attirer ainsi de nouveaux investissements sur le territoire.  

Atelier 2

Salle Douville

Main d’oeuvre

Surmonter les obstacles territoriaux à l’attraction de talents

La pénurie de main-d’œuvre force les régions et les entreprises québécoises à adopter des stratégies plus agressives en matière d’attraction de talents. Ces efforts se heurtent toutefois à différents obstacles territoriaux de taille comme le manque de logement, la concurrence accrue, le transport, l’intégration des talents issus de l’immigration, etc. Quelques voies pour surmonter ces obstacles.

Dîner-conférence

Midi

Salle Maskoutaine 1

L’approvisionnement québécois, stratégique et payant

Les perturbations des chaînes d’approvisionnement ont démontré la valeur stratégique de l’approvisionnement québécois pour les entreprises. Pourquoi et comment développer un réseau de fournisseurs de proximité et, pour les entreprises qui fabriquent à l’étranger, rapatrier les activités de production au Québec? Découvrez également les solutions et les outils disponible pour concrétiser vos projets.

Atelier
(au choix)

13 h 45
Atelier 1

Salle Notre-Dame

Espaces de spécialisations économiques : comment se distinguer?

La mise en place d’espaces de spécialisation économique est une voie populaire pour mettre en valeur les atouts d’un milieu et son caractère attractif. Devant la multiplication de ce type d’espaces (zones d’innovation, parcs technologiques, grappes industrielles, etc.), quels sont les facteurs qui leur permettent de se démarquer? Réflexion sur les éléments essentiels pour y attirer les entreprises, les investissements, les talents et les acteurs de la recherche.

Atelier 2

Salle Douville

Développement économique et aménagement durable : déjouer les contraintes et saisir les opportunités

L’expansion des zones de développement, particulièrement industrielles, est soumise à de plus en plus de contraintes : contrôle de l’étalement urbain, protection du territoire agricole, propriété foncière, etc. Comment est-il possible d’aborder différemment les stratégies d’occupation de l’espace? Quelques voies originales pour développer les zones industrielles sous l’angle de la maximisation et l’utilisation durable de l’espace.

Conférence

15 h 30

Salle Maskoutaine 1

La décroissance : une voie inévitable ou une utopie

Devant les enjeux environnementaux, d’aménagement du territoire, démographiques et de main d’œuvre, le concept de décroissance trouve de plus en plus d’échos. En sommes-nous au point de considérer cette option dans nos stratégies de développement? Est-ce une voie réaliste vers une économie plus soutenable et l’essor de nos communautés ? Réflexion sur cette approche considérée comme inévitable pour les uns et utopique pour les autres.  

Conférence

16 h 30

Salle Maskoutaine 1

Comment réussir dans l’économie d’aujourd’hui : une feuille de route pour les pme

Les entreprises doivent agir rapidement et de façon décisive pour maintenir un avantage concurrentiel dans le contexte actuel marqué par la hausse des prix, les perturbations de la chaîne d’approvisionnement et la pénurie persistante de main-d’œuvre. Les résultats de la plus récente recherche de BDC sur les façons de rendre les entreprises plus rentables, plus résilientes et plus concurrentielles.

Activité sociale

18 h

Salle Maskoutaine 1

Cocktail
Soirée-Gala
À partir de 8 h 30

Salle Maskoutaine 1

Déjeuner

Conférence post-congrès

8 h 30 à midi

Salle Maskoutaine 1

Le développement économique : complément essentiel à l’aménagement du territoire​

Merci aux partenaires du congrès

Conférencier.ère.s et et invité.e.s

André Beauregard

Maire de Saint-Hyacinthe

André Beauregard est maire de la ville de Saint-Hyacinthe depuis novembre 2021.  Grandement impliqué dans son milieu, il était auparavant conseiller municipal depuis plus de 12 ans. À ce titre, il a été impliqué dans la mise en place du Complexe de biométhanisation de Saint-Hyacinthe, le plus important du genre au pays. Cette approche novatrice, visant à offrir une solution écologique et économique à l’enfouissement des résidus organiques et des boues d’épuration, est issue de la collaboration des entreprises agroalimentaires du territoire, ainsi que des deux paliers de gouvernement.

Renault Lortie

Vice-président, Clients et approvisionnement gazier, Énergir

Renault Lortie est vice-président, Clients et approvisionnement gazier depuis janvier 2020. À ce titre, il a sous sa responsabilité toutes les équipes de ventes, de développement de la filière des gaz renouvelables, des services à la clientèle ainsi que les achats et le transport du gaz naturel vers le Québec. 

En 2014, M. Lortie se joint à Énergir et occupe successivement le poste de directeur, Ventes grandes entreprises et de directeur principal, Ventes et développement de marché. En 2017, il est nommé vice-président, Ventes et développement de marché, puis vice-président, Clients de juin 2018 jusqu’à sa dernière nomination. 

Précédemment à l’emploi de KPMG et de SECOR en tant qu’associé en stratégie, M. Lortie est expert du secteur de l’énergie et des ressources naturelles.  Il détient un MBA de HEC Montréal et est membre du Barreau du Québec.  1er Prix au Concours provincial ARISTA dans la catégorie Jeune cadre du Québec en 2014, il est aussi membre du conseil d’administration de Green Mountain Power, d’Énergir chaleur et climatisation urbaines (ÉCCU), du Cégep Garneau, ainsi que membre observateur sur celui de Gaz Métro Plus.

Charles Laberge-Milot

Conseiller principal développement des ventes, Énergir

Charles Laberge-Milot est gestionnaire chez Énergir en tant que Conseiller Principal au développement des ventes depuis juin 2021.  À ce titre, il est responsable d’une équipe de professionnels qui exercent un rôle conseil en développement du réseau gazier auprès du secteur Clients, pour les divers marchés.

À l’emploi d’Énergir (Gaz Métro) depuis près de 20 ans maintenant, il a occupé différents postes en rôle conseil au développement des ventes. M. Laberge-Milot est Bachelier en sciences appliquées de l’Université Laval et il est également membre du Conseil d’administration de l’APDEQ depuis 2017.

Sabrina Harbec

Directrice – Clientèles d’affaires et solutions énergétiques, Hydro-Québec

Sabrina Harbec exerce les fonctions de directrice — Clientèle d’affaires et solutions énergétiques à Hydro-Québec depuis juillet 2022. À ce titre, elle veille à la fourniture de services d’affaires adaptés aux besoins de la clientèle, en tenant compte des enjeux économiques et énergétiques. De plus, elle pilote le déploiement d’offres et de solutions énergétiques intégrées permettant d’accompagner et de soutenir les clients et clientes dans la réalisation de leurs projets et de leurs objectifs commerciaux.

Mme Harbec est entrée à Hydro-Québec en 2020 comme directrice — Programmes commerciaux, expertise énergétique et affaires réglementaires. Auparavant, elle a été à l’emploi d’ArcelorMittal Exploration minière Canada pendant une dizaine d’années. Elle y a successivement occupé les postes d’acheteuse spécialisée dans les domaines de l’énergie et des matières premières, de chef de service – Approvisionnement stratégique et de spécialiste des stratégies énergétiques et du marché du carbone.

Mme Harbec est titulaire d’un baccalauréat en mathématiques et en économie avec concentration mineure en statistique de l’Université St. Lawrence dans l’État de New York, d’un diplôme d’études supérieures spécialisées (D.E.S.S.) en gestion – développement durable de HEC Montréal et d’un MBA pour cadres en exercice (EMBA) de l’Université de Sherbrooke. Elle a fait partie de l’équipe nationale de hockey sur glace du Canada pendant six ans.

Éric Bernier

Chef Développement des ventes clientèle affaires, Hydro-Québec

Eric Bernier exerce les fonctions de Chef Développement des ventes clientèle affaires depuis novembre 2020. À ce titre, il est responsable de la prestation de l’ensemble des services de développement des ventes affaires destinés à la clientèle commerciale, industrielle et institutionnelle de moyenne puissance ainsi que de l’accompagnement technique visant l’utilisation de technologies électriques efficaces.

Avant d’entrer à Hydro-Québec, M. Bernier a été à l’emploi d’Énergir pendant 14 ans. Il y a successivement occupé les postes de délégués comptes majeurs, délégué développement de réseau et de gestionnaire du côté des services techniques réseau.

M. Bernier est titulaire d’une Maîtrise en administration des affaires et d’un baccalauréat en communications de l’Université de Sherbrooke.

John Parisella

Conseiller spécial, Stratégie et rayonnement

John Parisella a occupé, au cours de sa carrière, de multiples fonctions sur la scène publique, notamment à titre de directeur de cabinet des premiers ministres Robert Bourassa et Daniel Johnson fils, d’auteur, de gestionnaire en affaires et en philanthropie, d’analyste politique et de délégué général du Québec à New York et à Washington. Ces dernières années, il est devenu un observateur privilégié de la politique américaine. Il commente d’ailleurs régulièrement celle-ci dans les pages de La Presse ainsi qu’au réseau TVA.

John Parisella siège sur plusieurs conseils d’administration, tels que le Port de Montréal, la Fondation pour la langue française, la Mission Old Brewery et l’Institut canadien des affaires mondiales. Il a été nommé membre de l’Ordre du Canada en 2017 et officier de l’Ordre national du Québec en 2016. Il est actuellement conseiller spécial, Stratégie et rayonnement au Cabinet de relations publiques NATIONAL et professeur invité au CÉRIUM de l’Université de Montréal.

Myrabelle Chicoine

Stratège en marketing territorial

Comptant 20 ans d’expérience en développement du territoire, Myrabelle Chicoine a développé une expertise dans les pratiques participatives de développement local et régional et dans la planification stratégique. Elle a fondé Tribu Stratégie inc. où elle a contribué à faire connaître le marketing territorial à travers le Québec par ses mandats et ses nombreuses conférences. Elle a également été formatrice pour l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et la Fédération québécoise des municipalités (FQM).

Chargée de cours au 2e cycle à l’Université du Québec à Trois-Rivières, elle a enseigné le développement local. Également chargée de cours à l’École supérieure d’aménagement du territoire et de développement régional (ÉSAD) de l’Université Laval où elle a enseigné l’attractivité et marketing territorial aux étudiants à la maîtrise. Elle est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires – gestion du tourisme et d’une maîtrise en études urbaines.

Virginie Proulx

Consultante

Virginie Proulx compte plusieurs années d’expérience en politique, en administration publique ainsi qu’en entrepreneuriat. Après avoir complété un doctorat en développement régional, elle s’est spécialisée en attractivité et en marketing territorial. Aujourd’hui consultante et chargée de cours à l’Université du Québec à Rimouski, elle tient également une chronique hebdomadaire à la radio sur l’innovation dans le monde municipal.

Francine Patenaude

Consultante en accompagnement stratégique

Possédant plus de 25 ans d’expérience à titre de gestionnaire dans l’industrie touristique, Francine Patenaude est reconnue pour ses qualités de visionnaire et pour son expertise en attractivité territoriale.  Elle a mis en œuvre une démarche innovante et rassembleuse auprès des acteurs régionaux qui a mené à la création de l’organisme  «Vision attractivité» dont le mandat principal est la concertation et la mobilisation des partenaires au niveau de l’attraction et la rétention de travailleurs, de résidents, d’entrepreneurs, d’étudiants et de visiteurs dans la région des Cantons-de-l’Est.

Madame Patenaude est consultante en accompagnement stratégique auprès de conseils d’administration et de directions d’équipe plus précisément dans les sphères du marketing, du management et du développement touristique.  Centrée sur les résultats, elle valorise l’innovation, le partenariat, la collaboration et la mobilisation. 

Réjean Lemieux

CPA auditeur, Mallette

Réjean Lemieux est détenteur d’un Baccalauréat en administration des affaires de l’université Laval, d’une Licence en sciences comptables et de la formation de Comptable en management accrédité. Il est membre de l’OCPAQ. Il a fait son entrée en cabinet chez Mallette en 1994 et il y est associé en services-conseils depuis 2007.

Il se spécialise en accompagnement financier et comptable, et possède une vaste expertise en certification, en coaching de gestion, en coût de revient et en implantation d’outils à la prise de décision. Il a aussi collaboré à plusieurs transferts de relève d’entreprises. Ces mandats l’ont amené à élaborer différentes structures financières et à travailler avec différents types de financement.

Réjean Lemieux a été professeur invité au cégep de La Pocatière pour enseigner les cours de coût de revient, de contrôle interne et vérification et de finance pour le programme de techniques administratives. Il a aussi agi comme formateur du cours de compréhension des états financiers pour la formation continue auprès des jeunes promoteurs d’affaires.

Daniel Silverman

VP, Investissements directs étrangers, Investissement Québec

Diplômé de l’Université Concordia à Montréal, Daniel Silverman débute sa carrière en 2002 pour le Groupe CAI Global, firme spécialisée en sélection de sites et de choix de localisation d’affaires, marketing et analyse de grappes industrielles.
En 2005, il se joint à Research On Investment, comme vice-président principal, il y conseille de nombreuses agences sur les meilleures pratiques et stratégies en attraction d’investissements directs étrangers. En 2012, il a terminé avec succès le programme de l’Institut de développement économique de l’Université de l’Oklahoma.

En 2017, il devient vice-président principal, Attraction des Investissements pour l’organisme Toronto Global.
En 2020, il rejoint Investissement Québec International, à titre de vice-président, Investissements directs étrangers. Il dirige une équipe de plus de 50 professionnels qui œuvrent depuis le Québec et à travers 10 bureaux internationaux.

Silverman est membre actif du conseil d’administration de l’International Economic Development Council depuis 2018. En janvier 2021, il s’est vu décerner le prix de Top 50 North American Economic Developer par Consultant Connect. Il est également récipiendaire pour la deuxième fois du prix Top 40 under 40 Economic Developer par Development Counsellors International and Jorgenson Consulting de l’International Economic Development Council Leadership.

Philippe P. Huneault

VP placements privés et investissements d’impact – Technologies et gestion de fonds, chef du développement international des entreprises, Fonds de solidarité FTQ

Gestionnaire, entrepreneur et administrateur chevronné, Philippe P. Huneault possède de nombreuses années d’expérience dans le financement d’entreprises pour les secteurs public et privé, le développement des affaires et l’innovation, secteur où il s’est bâti un réseau étendu d’entreprises partenaires. Il a été membre de nombreux conseils d’administration, notamment celui du Quartier de l’innovation de Montréal, de 2013 à 2019.

Il a oeuvré en tant que conseiller stratégique auprès d’entreprises technologiques et d’organismes publics, veillant à l’implantation de nombreux projets numériques et de villes intelligentes. Cofondateur d’Écho Capital, une entreprise de gestion de fonds d’investissement privé qui appuyait le développement de petites et moyennes entreprises, il a piloté des dossiers de dettes, de capitaux et a réalisé plusieurs revues diligentes pour des dossiers d’entreprises.

Au cours des dernières années, monsieur Huneault a assumé les fonctions prestigieuses de Délégué général du Québec à Los Angeles et pour l’antenne du Québec à Silicon Valley. Il y a été au coeur de la collaboration dans la lutte aux changements climatiques et dans le développement de l’économie verte, notamment l’électrification des transports.

Carl Viel

PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL, QUÉBEC INTERNATIONAL

Originaire de Québec, Carl Viel a complété un baccalauréat en économie, une certification universitaire en gouvernance de sociétés de l’Université Laval ainsi que des formations en entrepreneurship du Massachusetts Institute of Technology (MIT), en leadership du NTL Institute et en coaching du Niagara Institute. Ayant travaillé près de 20 ans dans le secteur privé, il occupe depuis quelques années des fonctions de gestionnaire dans différentes organisations à caractère économique. Ainsi, il a agi comme vice-président de Montréal International puis directeur général de Montréal InVivo avant de se joindre à Québec International à titre de président-directeur général.

Parallèlement à ses fonctions chez Québec International, M. Viel est impliqué dans différents comités et organismes caritatifs. En juillet 2022, M. Viel a été décoré de l’Ordre national du Mérite de la République française.

Denis Hamel

VP, politiques de développement de la main-d’œuvre Conseil du patronat du Québec

Denis Hamel possède plus de 35 années d’expérience dans les milieux associatif et gouvernemental dans des dossiers de formation et de développement de la main-d’œuvre. Il a été invité à plusieurs reprises à prononcer des conférences et à commenter l’actualité dans les médias concernant la problématique des pénuries de travailleurs et sur la transformation du marché de l’emploi.

Depuis juin 2017, il œuvre à titre de vice-président aux politiques de développement de la main-d’œuvre au Conseil du patronat du Québec (CPQ). À ce titre, il est responsable de tous les dossiers qui touchent l’employabilité, notamment la formation, l’éducation, l’immigration, la conciliation travail-famille, le télétravail et l’inclusion des personnes éloignées du marché du travail.

Monsieur Hamel est titulaire d’un baccalauréat en sciences économiques de l’Université d’Ottawa et d’une maîtrise en aménagement du territoire et en développement régional de l’Université Laval. Il est de plus administrateur de sociétés certifié (ASC) du Collège des administrateurs de sociétés de l’Université Laval.

Daye Diallo

Économiste principal, Institut du Québec

Avant de se joindre à l’Institut du Québec (IDQ) comme économiste principal sur les enjeux d’immigration, de développement économique et de main-d’œuvre, Daye Diallo a occupé la fonction d’analyste en stratégie et aux affaires économiques pour Montréal International. Il siège actuellement au Comité consultatif sur les normes du travail de la CNESST comme membre de la jeunesse et a également été président de Force Jeunesse entre 2018 et 2020. Il enseigne les affaires internationales à HEC Montréal. Diplômé de HEC Montréal, il détient un baccalauréat en finance et une maîtrise en affaires internationales.

Frédérique St-Pierre

Conseillère en ressources humaines, Bio Biscuit Inc.

Frédérique St-Pierre est bachelière en relation industrielle. Depuis son arrivée chez Bio Biscuit, en mars 2021, elle a pris en charge le dossier d’immigration au sein de l’entreprise. Elle a ainsi développé une belle expérience dans l’intégration des travailleurs étrangers, mais également dans le processus d’immigration auprès du Gouvernement. Elle a contribué à la mise en place de différentes mesures facilitant le recrutement de nouveaux talents, notamment ceux issus de l’immigration. Grâce à sa grande ouverture d’esprit et sa facilité dans les relations humaines, elle est la personne-ressource pour les travailleurs étrangers qui évoluent au sein de l’entreprise.

Stéphane Drouin

VP, Achat québécois et développement économique, Investissement Québec

Stéphane Drouin est responsable de la stratégie d’achat québécois d’Investissement Québec depuis février 2021. En étroite collaboration avec les équipes d’Investissement Québec, il sensibilise les entreprises à l’importance stratégique d’augmenter la part de leurs achats faits au Québec et, pour celles qui ont des usines à l’étranger, de rapatrier leurs activités manufacturières afin de produire localement. Diplômé de l’Université Laval en administration, Stéphane Drouin possède une expertise reconnue à titre d’investisseur et d’entrepreneur. Il a occupé de nombreux postes de gestion dans le domaine de l’innovation, du marketing et du développement des affaires. Son parcours professionnel l’a amené à conseiller de nombreux chefs d’entreprises en matière de planification stratégique, de développement de marchés et en gestion des opérations. Il a assuré la direction du Conseil québécois du commerce de détail.

Mario de Tilly

Directeur général, IDE Trois-Rivières

Diplômé en économie et en administration publique de l’Université du Québec à Montréal et de l’École nationale d’administration publique, Mario De Tilly travaille dans le domaine du développement économique depuis pas moins de quatre décennies. Directeur général d’Innovation et Développement économique Trois-Rivières depuis 2015, il a joué un rôle important dans la diversification économique de la ville, basée sur l’innovation et sur le développement durable. La stratégie immobilière innovante de son organisation misant sur la revalorisation de friches industrielles lui a d’ailleurs valu le prix Joseph-Beaubien décerné par l’Union des municipalités du Québec en mai 2022

Au cours de sa carrière, M. De Tilly a été président-directeur général de Développement économique Longueuil et directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole. Il est notamment l’instigateur de la Cité de la biotechnologie, nommée en 2011 « Meilleur parc technologique en émergence au monde » par l’Association of University Research Parks. En 2013, M. De Tilly a été récipiendaire de la Médaille de l’Assemblée nationale du Québec pour sa carrière. Cette même année, il a aussi reçu le Prix Alphonse et Dorimène Desjardins remis à une personnalité ayant le mieux représenté le Québec à l’international.

Marilou Cyr

Directrice générale, Zone Agtech

Marilou Cyr est, depuis 2019, directrice de la Zone Agtech, une zone d’innovation située dans la MRC de L’Assomption (près de Montréal), qui se consacre à rassembler, propulser et faire rayonner l’industrie des agtech et bioproduits végétaux du Québec, au Québec et à l’international. Durant les 2 dernières années, elle a contribué à la mise en place de différents leviers pour accélérer l’industrie des agtech du Québec au sein de la Zone Agtech, notamment la première Communauté Agtech du Québec, qui rassemble maintenant plus de 175 membres et partenaires, et le premier programme d’accélération dédié à 100% aux entreprises agtech du Québec. Son rôle est d’assurer le développement stratégique de la Zone Agtech en vue d’en faire une zone d’innovation de calibre mondial en agtech et bioproduits végétaux.

Au cours des 15 dernières années dans le secteur des technologies propres, de l’agriculture et du conseil stratégique aux entreprises, elle a occupé des postes de direction, de gestion de projet d’innovations et de conseils en développement stratégique d’entreprises.

Félix Grenier

Fondateur et consultant principal, Grenier stratégie

Fondateur et consultant principal chez Grenier Stratégies, Félix Grenier offre des services de conseils stratégiques, de relations gouvernementales et de relations publiques à de grandes firmes privées comme avec des organismes à but non lucratif à travers le Canada afin de mettre en œuvre leurs grandes idées. Il se spécialise dans l’accompagnement de projets centrés sur l’innovation et excelle par exemple dans les mandats visant la création d’écosystèmes de collaboration.

Monsieur Grenier a notamment acquis son expertise durant ses mandats au sein des cabinets du ministre de l’Économie et de l’Innovation et de la ministre responsable de la Métropole et déléguée aux Transports, au gouvernement du Québec, durant lesquels il a été impliqué dans l’élaboration du programme des zones d’innovation, l’accompagnement d’acteurs économiques majeurs et le développement de programmes d’infrastructures de transport et de télécommunications.

Il a également obtenu un doctorat en science politique de l’Université d’Ottawa, enseigné à l’Université de Moncton et accompli un mandat de recherche postdoctorale à l’Institut des hautes études internationales et du développement de Genève, durant lequel il a publié ses travaux et dirigé une équipe internationale de collaborateurs.

Geneviève Poulin

Experte en développement des territoires et immobiliers, Présidente Lgp/E&B Data

Forte d’expériences professionnelles variées dans la fonction publique municipale et à titre de consultante, Geneviève Poulin a su développer, depuis plus de 25 ans, des approches constructives et créatives dans la mobilisation des acteurs locaux et en matière d’urbanisation des territoires. Ces compétences et habiletés lui permettent de mobiliser efficacement le milieu et de stimuler l’envie de passer à l’action.

Curieuse, dynamique et passionnée par son champ de pratique professionnelle, elle décide de quitter la fonction publique, en 2011, afin de mettre à profit son expertise dans le domaine du développement immobilier et du territoire. Ses connaissances, son sens analytique et sa vaste expérience « terrain » apportent à sa clientèle des pistes d’intervention pragmatiques et efficaces dans la réalisation de leur projet, et ce, quelle qu’en soit l’envergure. De surcroît, son implication dans divers comités et organismes en développement économique et en développement du territoire lui permet de maintenir un enviable réseau de contacts.

Caroline Gagnon

Experte en développement économique, Lgp/E&B Data

Caroline Gagnon est spécialisée en développement économique et cumule plus de 25 ans d’expérience dans la planification, la gestion et le déploiement de parcs industriels. Cumulant plusieurs années d’expérience dans secteur public, elle œuvre depuis 8 ans au sein du secteur privé et est associée chez Lgp, une entreprise reconnue comme la référence en matière de stratégies de croissance économique et d’optimisation de positionnement industriel partout au Québec.

Reconnue pour sa capacité à piloter des projets nécessitant le développement de partenariats ainsi que la mobilisation d’acteurs provenant de plusieurs milieux, elle a notamment accompagné des groupes d’élus et d’organisations dans la planification et le déploiement de projets majeurs en développement économique et de positionnement stratégique régional.

Se distinguant par son leadership en développement économique, elle a été impliquée sur plusieurs conseils d’administration, dont trois ans à la présidence de l’Association des professionnels en développement économique du Québec (APDEQ).

Isabelle Laterreur

Présidente, La Boîte d’Urbanisme

Détenant plus de 20 ans d’expérience professionnelle, Isabelle Laterreur a œuvré notamment comme urbaniste à Drummondville pour la Corporation Rues Principales et à Montréal pour l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Elle a aussi enseigné comme chargée de cours plusieurs années à l’Université de Montréal. En 2014, elle fonde à Victoriaville La Boîte d’Urbanisme, une firme en aménagement du territoire qui œuvre principalement en région partout au Québec. 

Yves-Marie Abraham

Professeur agrégé, HEC Montréal

Yves-Marie Abraham est professeur à HEC Montréal, où il enseigne la sociologie de l’économie et mène des recherches sur le thème de la décroissance. Après avoir co-dirigé la publication de Décroissance versus développement durable : débats pour la suite du monde (2011) et de Creuser jusqu’où? Extractivisme et limites à la croissance (2015), il a publié récemment chez Écosociété une synthèse personnelle sur la décroissance, intitulée Guérir du mal de l’infini. Il est par ailleurs responsable de la spécialisation en gestion de l’innovation sociale au sein de la Maîtrise à HEC Montréal, où il offre un cours sur la « décroissance soutenable » depuis 2013. Yves-Marie Abraham est également membre du collectif de recherche indépendant « Polémos décroissance ». 

Marc-André Fullum

Directeur, Urbanisme et développement stratégique, MONTONI

Marc-André a exercé dans le secteur municipal en urbanisme et développement économique pendant plus de 30 ans avant de se tourner vers le secteur privé. Depuis 2019, il est directeur de l’urbanisme et du développement stratégique chez MONTONI. Il travaille à la planification urbaine de plusieurs projets avec un réel souci d’harmoniser les enjeux d’urbanisme et de développement économique de l’entreprise. Il est récipiendaire du prix Carrière exceptionnelle de l’Association des professionnels en développement économique du Québec 2019. Marc-André est également activement impliqué à titre d’administrateur au auprès de l’UDI et de l’APDEQ.

Jocelyn Gagnon

Président, Expert en développement économique et en stratégie d’affaires, Espace Stratégies

Jocelyn Gagnon est le président et associé fondateur d’Espace Stratégies, anciennement connu sous le nom de Dionne + Gagnon. Il possède plus de 30 ans d’expérience, autant en accompagnement d’entreprises ou d’organisations qu’en développement de stratégies de développement économique ou sectoriel. 

Il a été entre autres :

  • Chef de pupitre, Amérique du Nord, secteur des technologies de l’information pour le Gouvernement du Québec
  • Directeur aide stratégique et financement pour le Centre de Promotion du Logiciel Québécois (CPLQ)
  • Conseiller à l’investissement au Fonds de Solidarité FTQ
  • Vice-président au soutien aux entreprises à Développement économique Longueuil
  • Vice-président aux opérations chez CIDEM Techno, un incubateur d’affaires pour les entreprises technologiques. 

Jocelyn Gagnon est détenteur d’un B.Sc. en mathématiques et d’un MBA, de l’université d’Ottawa (concentration stratégie et finance). 

Gestionnaire et expert

Jocelyn Gagnon est un gestionnaire reconnu pour le développement de projets d’affaires, l’accompagnement d’entrepreneurs dans toutes les phases des projets – stratégie, développement de marchés, financement – ainsi qu’expert en développement économique – grappes industrielles, innovation et savoir. Ces activités sont réalisées par le recrutement, la mobilisation, l’engagement et le développement d’équipes compétentes et motivées.

Animateur et conférencier

De plus, fort de ses nombreuses années d’expérience en tant qu’animateur pour des projets tout aussi nombreux que variés, Jocelyn Gagnon a développé une habilité impressionnante de non seulement modérer et de faciliter les échanges, quels qu’ils soient, mais également, d’aller chercher les gens et de faire pousser leurs réflexions plus loin. 

Il a animé de nombreux ateliers de réflexion stratégique, des panels de discussions, des forums économiques, des ateliers créatifs, des groupes de discussions, de toutes les tailles (jusqu’à 150 personnes). Jocelyn Gagnon est aussi conférencier invité, notamment en ce qui concerne l’approche stratégique.

Il a également formé plus de 150 directeurs généraux de municipalités et de MRC à l’approche stratégique et la notion d’écosystèmes pour le développement harmonieux de leur territoire.

Pierre Cléroux

VP, Recherche et économiste en chef, BDC

Pierre Cléroux a été nommé vice-président, Recherche et économiste en chef de BDC en 2012. Il dirige une équipe d’experts qui analysent les données économiques afin de repérer les tendances commerciales et sectorielles qui touchent les entrepreneurs canadiens. Conférencier chevronné, il aide les propriétaires d’entreprises à comprendre les risques et les occasions que recèle le contexte économique. M. Cléroux a pour responsabilité de fournir des analyses et des conseils économiques à l’équipe de direction de BDC, ainsi que de superviser toutes les activités de recherche en marketing et par industrie. Au cours de ses 25 années de carrière en tant qu’économiste, il a occupé plusieurs postes influents qui ont eu un impact direct sur les entrepreneurs, tant au Canada qu’à l’étranger

Ça arrive vite!

Plus que quelques semaines avant le retour du Congrès de l’APDEQ en présentiel!

Jours
Heures
Minutes
Secondes

Inscription

Le congrès est maintenant complet

Vous pouvez vous inscrire sur la liste d'attente afin d'être contacté, en ordre de priorité, en cas d'annulation. Veuillez cependant noter qu'il n'y a aucune garantie.

Formation pré-congrès + dîner

50
$
/personne
  • PRIX MEMBRE

Programmation complète

525
$
/personne
  • PRIX MEMBRE

Soirée cocktail & Gala du jeudi

325
$
/personne
  • PRIX MEMBRE

Toutes les options

Si l’annulation est reçue entre dix (10) jours et vingt-deux (22) ouvrables avant la date du congrès, 25% des frais d’inscription seront exigés.
Si l’annulation est reçue entre trois (3) et neuf (9) jours ouvrables avant la date du congrès, 50% des frais d’inscription seront exigés.
Si l’annulation est reçue moins de trois (3) jours ouvrables avant la date du congrès ou si un participant ne se présente pas à l’événement, 100% des frais d’inscription seront exigés.
En tout temps, vous pouvez aussi désigner une autre personne de votre organisation pour vous remplacer.

Dormir sur place

Hébergement

L’Hôtel Sheraton Saint-Hyacinthe est maintenant complet pour la durée du congrès. Voici d’autres options à proximité :

Holiday Inn Express & Suites
*Uniquement pour la nuitée du 20 octobre*
1500, rue Daniel-Johnson Est, Saint-Hyacinthe
Réservations en ligne ou par téléphone au 450 251-1111,
en mentionnant congrès APDEQ

Hôtel Rive Gauche
1810 Rue Richelieu, Beloeil
Réservations par téléphone au 1 888 608-6565.
Aucun bloc de chambres réservé pour l’APDEQ

Centre de congrès de
Saint-Hyacinthe

1325, rue Daniel-Johnson Ouest,
Saint-Hyacinthe, QC J2S 8S4

1 844 351-7988
[email protected]

Galerie du congrès

Congrès 2019 / Congressistes
Congres 2019 / Dîner-conférence avec Investissement Québec
Congrès 2019 / Soirée Gala
Calendrier des activités
Chargement… Chargement…

Politique en regard de la présence aux activités de formation

  • Attendu que l’APDEQ remet une attestation de participation au terme de chacun des cours qu’elle diffuse;
  • Attendu que cette attestation confirme la participation à un nombre d’heures de formation spécifique;
  • Attendu que la présence du participant est attendue et obligatoire pour toute la durée de la formation (activité synchrone);
  • Attendu qu’aucun visionnement de l’activité en différé ne sera autorisé;
  • Attendu que chaque formation procure un nombre de points en vue de l’obtention de la certification au titre de Développeur Économique;

Une attestation de participation sera décernée au participant, dans la mesure où le taux d’absentéisme n’excède pas 20 % des heures prévues à la formation.