Marc-André fullum, récipiendaire du prix Carrière Exceptionnelle 2019

Toujours soucieuse de reconnaître et valoriser les actions des hommes et des femmes qui ont fabriqué et enrichi le rôle de développeur économique, l’APDEQ décerne, depuis 2013, le prix Carrière exceptionnelle à un membre ayant consacré toute sa carrière à cette stimulante mais exigeante profession. Cette année, dans une décision unanime, en reconnaissance d’une contribution de plus de 30 ans au développement économique, l’APDEQ décerne le prix Carrière exceptionnelle à M. Marc-André Fullum. M. Fullum a accueilli son prix devant quelque 165 congressistes réunis lors du congrès 2019 de l’APDEQ, jeudi soir dernier à St-Georges de Beauce.

Urbaniste de formation et de profession, Marc-André Fullum est très connu –et reconnu- dans la région de Lanaudière principalement. À l’emploi de la Ville de Terrebonne pour l’essentiel de sa carrière, d’abord comme directeur de l’urbanisme et ensuite comme Chef de service Développement économique, M. Fullum poursuit maintenant son parcours professionnel chez Groupe Montoni.  Il fut activement impliqué à tous les niveaux dans le développement et la mise en place de 5 parcs industriels entre 2001 et 2015 à la Ville de Terrebonne. M. Fullum sait gagner la confiance des investisseurs grâce à son expertise notamment en immobilier résidentiel. Ses nombreux contacts lui reconnaissent d’emblée des qualités de rassembleur, de collaborateur, d’agent de concertation. Et ses plus proches collaboratrices disent de lui qu’il est un patron extraordinaire!

Marc-André Fullum enrichit les travaux du conseil d’administration de l’APDEQ depuis 2010, et a joint le Club des Ambassadeurs de l’APDEQ en 2017.

Habité par la passion et une réelle préoccupation d’harmoniser les enjeux d’urbanisme et de développement économique, le conseil d’administration de l’APDEQ, en reconnaissance d’une carrière qui a débuté à la fin des années 80 et dans une décision unanime, est fier de remettre le Prix Carrière Exceptionnelle 2019 à M. Marc-André Fullum.

La présidente de l’APDEQ, Mme Nathalie Desjardins, explique que « par cette initiative, le conseil d’administration souhaite reconnaître et souligner, de façon tangible, le travail et l’action d’acteurs du développement économique au Québec, ainsi que l’empreinte sur le développement économique laissée par ces derniers. »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de nouvelles

Le double défi du développement économique entrepreneurial au Québec

L’an dernier, dans la 8e édition du rapport québécois sur l’activité entrepreneuriale de 2020 du Global Entrepreneurship Monitor (GEM), nous constations que les entrepreneurs québécois avaient fait preuve de vigilance et de résilience en effectuant le fameux « pivot entrepreneurial» au début de la pandémie de la COVID-191

Les fondements de la productivité

Les entreprises évoluent dans un monde de plus en plus complexe, incertain, en perpétuelle évolution. Les développeurs économiques sont appelés à intervenir dans un nombre croissant de défis d’entreprises. L’amélioration de la productivité constitue un défi de taille, puisque le Québec accuse un retard en cette matière. Les développeurs économiques peuvent inverser cette tendance, en aidant les entreprises à améliorer leur compétitivité.

Calendrier des activités
Chargement… Chargement…

Politique en regard de la présence aux activités de formation

  • Attendu que l’APDEQ remet une attestation de participation au terme de chacun des cours qu’elle diffuse;
  • Attendu que cette attestation confirme la participation à un nombre d’heures de formation spécifique;
  • Attendu que la présence du participant est attendue et obligatoire pour toute la durée de la formation (activité synchrone);
  • Attendu qu’aucun visionnement de l’activité en différé ne sera autorisé;
  • Attendu que chaque formation procure un nombre de points en vue de l’obtention de la certification au titre de Développeur Économique;

Une attestation de participation sera décernée au participant, dans la mesure où le taux d’absentéisme n’excède pas 20 % des heures prévues à la formation.