Joël Bourque succède à Maryse Létourneau à la présidence de l’APDEQ

Magog, le 12 octobre 2021 – C’est en marge de son assemblée générale annuelle, tenue le 7 octobre dernier de façon virtuelle cette année, que les membres de l’APDEQ ont procédé à l’élection du conseil d’administration 2021-2022. Les administrateurs ont ensuite procédé à l’élection des membres du comité exécutif, et M. Joël Bourque, directeur général de Développement économique La Pocatière, a accepté le rôle de président pour l’année 2021-2022, succédant ainsi à Mme Maryse Létourneau.

« L’APDEQ est parfaitement consciente des défis énormes qui se posent devant les développeurs économiques pour accompagner la relance économique des différentes régions du Québec au cours des prochains mois, voire des prochaines années. Déjà, des actions sont en place pour adapter l’offre de service de l’APDEQ en fonction du nouveau contexte, et développer de nouveaux outils pour demeurer utile et pertinent pour notre réseau de quelque 700 membres », explique le nouveau président. « Déjà, des éléments structurants seront annoncés lors du prochain congrès. C’est donc dans ce contexte à la fois stimulant mais aussi préoccupant, que j’aborde la présidence de l’APDEQ, et entend poursuivre le travail amorcé par mes prédécesseurs, notamment Mme Létourneau. »

Après plus de soixante ans d’existence, l’APDEQ se définit toujours comme un acteur rassembleur, fédérateur et formateur des forces vives en développement économique au Québec.  M. Bourque se réjouit de la croissance soutenue des adhésions à l’APDEQ, qui atteint maintenant de nouveaux sommets. « Cette croissance nous confirme que nous posons les bons gestes, qui répondent aux préoccupations des membres, où qu’ils soient au Québec »

Pour relever les défis de la prochaine année, le président sera appuyé par un conseil d’administration composé de 9 professionnels représentant 7 régions administratives du Québec :

 

 

Vice-présidente 

Maryse Létourneau, Directrice générale, MRC Ste-Anne-des-Monts, Région Gaspésie

 

Trésorier 

Charles Laberge-Milot, Conseiller principal développement Ventes, Énergir, Région de la Montérégie

 

Secrétaire   

Lyne Choquette, Directrice générale, Développement Chibougamau, Région Nord-du-Québec

 

Administrateur 

Annie Bourgoin, Directrice générale, PME MTL Est-de-l’Île, Région Montréal

 

Administrateur  

Marie-Pier Allard, Commissaire industrielle,   IDE Trois-Rivières, Région Mauricie

 

Administrateur  

Josée Plamondon, Directrice générale, Montérégie Économique, Région Montérégie

 

Administrateur 

Roland Garceau, Conseiller au démarrage d’entreprises, Ville de Shawinigan, Région Mauricie

 

Administrateur 

Daniel Chainé, Directeur général, Beauce-Centre Économique, Région Chaudière-Appalaches

 

Administrateur   

Emmanuel Cameron, Président, Continuums, Région Montérégie

Observateur    

Jérôme Nadeau, Directeur – Direction du développement des affaires régionales, Investissement Québec

 

Observateur  

Denis Hébert, Directeur territorial, Ministère de l’Économie et de l’Innovation / Direction territoriale Capitale-Nationale, Mauricie et Lanaudière

 

Observateur 

Marc-André Fullum, Directeur Urbanisme et Développement Stratégique, Groupe Montoni; représentant du Club des Ambassadeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de nouvelles

Le double défi du développement économique entrepreneurial au Québec

L’an dernier, dans la 8e édition du rapport québécois sur l’activité entrepreneuriale de 2020 du Global Entrepreneurship Monitor (GEM), nous constations que les entrepreneurs québécois avaient fait preuve de vigilance et de résilience en effectuant le fameux « pivot entrepreneurial» au début de la pandémie de la COVID-191

Les fondements de la productivité

Les entreprises évoluent dans un monde de plus en plus complexe, incertain, en perpétuelle évolution. Les développeurs économiques sont appelés à intervenir dans un nombre croissant de défis d’entreprises. L’amélioration de la productivité constitue un défi de taille, puisque le Québec accuse un retard en cette matière. Les développeurs économiques peuvent inverser cette tendance, en aidant les entreprises à améliorer leur compétitivité.

Initier une transformation numérique simple et rapide avec les CCTT

L’importance du numérique n’est plus à prouver. Les incertitudes liées aux crises sanitaires, climatiques et géopolitiques entraînent des remises en question et changements rapides. Avec la pandémie de COVID-19 qui a paralysé de nombreuses sphères de la société, les entreprises qui s’en sortent le mieux sont souvent plus numérisées. C’est que les défis s’accumulent pour les entreprises, par exemple avec les enjeux de main-d’œuvre, qui obligent les entreprises à repenser leurs façons de faire pour poursuivre leur croissance. Il devient donc nécessaire d’inclure la transformation numérique dans son plan de développement.

Calendrier des activités
Chargement… Chargement…

Politique en regard de la présence aux activités de formation

  • Attendu que l’APDEQ remet une attestation de participation au terme de chacun des cours qu’elle diffuse;
  • Attendu que cette attestation confirme la participation à un nombre d’heures de formation spécifique;
  • Attendu que la présence du participant est attendue et obligatoire pour toute la durée de la formation (activité synchrone);
  • Attendu qu’aucun visionnement de l’activité en différé ne sera autorisé;
  • Attendu que chaque formation procure un nombre de points en vue de l’obtention de la certification au titre de Développeur Économique;

Une attestation de participation sera décernée au participant, dans la mesure où le taux d’absentéisme n’excède pas 20 % des heures prévues à la formation.