L’initiative de réseau accès entreprises québec mise sur les individus et le développement de leurs compétences

Consciente des défis énormes qui se posent pour le développement économique local et régional au cours des prochains mois et années, l’APDEQ salue l’initiative du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) qui annonçait hier la création d’Accès entreprise Québec pour renforcer les services d’accompagnement et d’investissement offerts aux entrepreneurs et aux entreprises dans toutes les régions du Québec.

Les sommes investies par le gouvernement (97,5 millions de dollars sur cinq ans) devront servir à l’embauche de ressources additionnelles dans les MRC, afin de renforcer et bonifier l’accompagnement de proximité et de première ligne des entrepreneurs dans chacune des régions du Québec. À noter que de cette somme, une part importante (7,5M$) sera réservée pour améliorer les compétences des ressources, le développement d’outils d’intervention, le maillage et la synergie des interventions entre les régions. La ministre déléguée au Développement économique régional, Mme Marie-Eve Proulx, a beaucoup insisté sur cette dimension.

La présidente de l’APDEQ, Mme Maryse Létourneau, accueille très favorablement cette annonce, particulièrement cette orientation forte de la part de la ministre déléguée d’investir dans la formation et le développement des compétences des individus. « Lors de son allocution du 21 octobre dernier, dans le cadre de la Rencontre du développement économique 2020, Mme Proulx laissait deviner cette préoccupation du développement des compétences des professionnels et professionnelles en poste dans ces fonctions stratégiques d’accompagnement des entrepreneurs. L’initiative annoncée hier vient confirmer, de façon concrète, la volonté claire du ministère de prévoir de la formation pour ces nouvelles ressources, et ce de façon continue. » Elle poursuit : « Les métiers du développement économique comportent leur lot de complexité, qui ne cesse d’augmenter. La transition numérique, la transition climatique, les transformations sociales, un écosystème en mutation, ajoutez là-dessus une pandémie, voilà l’environnement que doivent maîtriser les intervenant(e)s dans leurs démarches d’accompagnement des entrepreneurs ! ».

La ministre déléguée Marie-Eve Proulx annonce aussi la création d’un comité d’orientation au niveau national, piloté par le MEI, qui prévoit la collaboration entre autres, de l’APDEQ. Le développement d’une offre de formation figurera parmi les mandats de ce comité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de nouvelles

Le double défi du développement économique entrepreneurial au Québec

L’an dernier, dans la 8e édition du rapport québécois sur l’activité entrepreneuriale de 2020 du Global Entrepreneurship Monitor (GEM), nous constations que les entrepreneurs québécois avaient fait preuve de vigilance et de résilience en effectuant le fameux « pivot entrepreneurial» au début de la pandémie de la COVID-191

Les fondements de la productivité

Les entreprises évoluent dans un monde de plus en plus complexe, incertain, en perpétuelle évolution. Les développeurs économiques sont appelés à intervenir dans un nombre croissant de défis d’entreprises. L’amélioration de la productivité constitue un défi de taille, puisque le Québec accuse un retard en cette matière. Les développeurs économiques peuvent inverser cette tendance, en aidant les entreprises à améliorer leur compétitivité.

Calendrier des activités
Chargement… Chargement…

Politique en regard de la présence aux activités de formation

  • Attendu que l’APDEQ remet une attestation de participation au terme de chacun des cours qu’elle diffuse;
  • Attendu que cette attestation confirme la participation à un nombre d’heures de formation spécifique;
  • Attendu que la présence du participant est attendue et obligatoire pour toute la durée de la formation (activité synchrone);
  • Attendu qu’aucun visionnement de l’activité en différé ne sera autorisé;
  • Attendu que chaque formation procure un nombre de points en vue de l’obtention de la certification au titre de Développeur Économique;

Une attestation de participation sera décernée au participant, dans la mesure où le taux d’absentéisme n’excède pas 20 % des heures prévues à la formation.